loyalement


loyalement

loyalement [ lwajalmɑ̃ ] adv.
loialment v. 1135; de loyal
D'une manière loyale, honnête. Être loyalement dévoué à qqn. Discuter loyalement (cf. Cartes sur table). Se battre loyalement (cf. À la loyale). Il a loyalement accepté sa défaite. ⊗ CONTR. Déloyalement.

loyalement adverbe De façon loyale.

loyalement
adv. Avec loyauté.

⇒LOYALEMENT, adv.
De manière loyale, avec loyauté. Anton. déloyalement. Agir, collaborer, servir loyalement; avertir, discuter, remercier qqn loyalement de qqc.; confesser, dire, faire, reconnaître, réfléchir, répondre loyalement qqc. J'ai gagné quelques biens, monsieur, loyalement, par d'honnêtes moyens (PONSARD, Honn. et argent, 1853, II, 4, p. 33). M. l'abbé Bossard prétend, au contraire, qu'il lui fut dévoué et qu'il veilla loyalement sur elle et il étaie son opinion de raisons plausibles (HUYSMANS, Là-bas, t. 1, 1891, p. 72). Tant que je t'ai aimé, je t'ai appartenu, sans restriction. Mais, depuis que j'en aime un autre, je te le dis avec franchise, tu ne peux plus exister pour moi. Je te préviens loyalement; c'est ma façon de te prouver jusqu'au bout mon estime (MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p. 431).
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1130-40 loialment (WACE, Ste Marguerite, éd. E. A. Francis, 43). Dér. de loyal; suff. -ment2. Fréq. abs. littér.: 215. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 318, b) 222; XXe s. a) 353, b) 310.

loyalement [lwajalmɑ̃] adv.
ÉTYM. V. 1160; de loyal.
D'une manière loyale (1. ou 2.), honnête. || Être loyalement dévoué (→ Fidèle, cit. 2). || Exécuter loyalement et fidèlement (cit. 3) les conditions fixées. || Signaler loyalement à l'acquéreur les inconvénients d'une propriété (→ Insister, cit. 9). || Montrer, exposer (cit. 6) loyalement le meilleur et le pire de ses œuvres. || Combattre, discuter loyalement. Carte (cartes sur table), courtois (à armes courtoises). || Se battre loyalement. → À la loyale. || Il a loyalement accepté sa défaite.
CONTR. Déloyalement, faussement, hypocritement, perfidement.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.